Université de l’agroécologie recherche étudiant pour thèse

ActualitésCommentaires fermés sur Université de l’agroécologie recherche étudiant pour thèse

Nous souhaitons accueillir et accompagner un étudiant préparant la rédaction d’une thèse de doctorat.

Il restera affilié à son école/université de rattachement et profitera de notre structure, pour effectuer ses recherches.

 

CONTEXTE : LA FERME UNIVERSITE DOMAINE DU POSSIBLE

Suite aux expériences agroécologiques menées avec succès dans de nombreuses micro-fermes (permaculture, agroforesterie, biodynamie…), l’université Domaine du Possible a pour mission d’expérimenter ces méthodes sur de plus vastes superficies. L’objectif est d’adapter ces pratiques à de grandes fermes. La surface importante de notre site (136 hectares situés au sud est d’Arles) permet de trouver ici des solutions en polyculture élevage à destination des grands domaines qui souhaitent se convertir.

Elle a également pour mission d’initier des expériences et des recherches. Elle prévoit également la publication de ses découvertes via son principal partenaire : Actes Sud.

La ferme-université Domaine du Possible organise également des formations qui favorisent une diffusion plus large de l’agroécologie.

L’activité de polyculture élevage de la ferme est répartie entre des ateliers (maraîchage, élevage de brebis et de chevaux, riziculture, apiculture, etc…) dont la coordination, la mutualisation et les synergies sont le cœur même de notre démarche.

 

Le comité scientifique de l’université Domaine du Possible est notamment composé de Perrine et Charles Hervé Gruyer, Lydia et Claude Bourguignon, Marc Dufumier, Jacques Caplat, Vandana Shiva, Bruno Sirven, Stéphane Durand et Francis Hallé entre autres.

La Fondation de France, la Fondation Danièle et Nina Carasso, la Fondation Triballat, la Fondation Léa Nature et la Fondation Lemarchand font partie de nos partenaires.

 

THÈSE DOCTORALE – 3 ANS RÉMUNÉRÉS

Sujet : restauration d’une filière brebis

Comment (re)créer une filière locale viande-lait-laine à partir d’un troupeau de brebis Mérinos d’Arles ? Est-ce possible et pérenne dans le contexte réglementaire et économique actuel ? L’expérience que nous menons à la ferme de Volpelière est le support de cette recherche-action avec une centaine de brebis déjà installées. La construction de cette filière est l’objet même de cette expérience qui interrogera la pertinence (notamment agricole et économique) d’un tel modèle.

Pour plus d’informations contactez nous par mail : l.astruc@actes-sud.fr

© 2016 École domaine du possible Tous droits réservés. WordPress theme by Dameer DJ.